Alfa Romeo investit pour la première fois de son histoire le marché des citadines. Malgré son appellation, la MiTo, ne cache pas son intention de séduire une nouvelle clientèle d'Alfistes : les  djeun's Ÿ et les femmes. La citadine premium a-t-elle de quoi rivaliser avec une certaine bourgeoise Anglo-Saxonne ?

Comments

    • Swirft ov
      Swirft ov

      On est d'accord:)

      about 11 months ago
    • Maxime TRONEL
      Maxime TRONEL

      Très bonne analyse mais qui commence a dater . Une nouvelle video avec la derniere version de la Mito serait la bienvenue

      about 2 years ago